Cuisine? Pourquoi pas!De tout de rien

Faire de la bonne bouffe avec le Marché Goodfood

Anne-Marie Withenshaw a choisi Goodfood, pourquoi pas moi? ;-)

Comme vous le savez peut-être, j’étais inscrit à une session à temps plein à l’université Laval l’automne dernier. J’avais entre autres un cours sur le marketing numérique qui était pas mal intéressant. Pour l’examen final , nous faisions face à des études de cas, et l’une d’entre elles m’a interpellé. Il s’agissait du Marché Goodfood.

Selon ce que j’avais pu en lire durant l’examen, il s’agissait d’un service de repas à préparer livré à domicile. À un jour X, tu reçois ta boîte par la poste avec tous les ingrédients pré-mesurés. Il ne te reste plus qu’à préparer avec la recette incluse. Pas de gaspillage, pas de visite à l’épicerie, donc moins de pertes de temps. Le temps précieux que tu peux consacrer à préparer ta bouffe, à faire les devoirs avec les enfants, ou bien juste à chiller avec un p’tit verre de vino. Je trouvais l’idée géniale, et je me demandais même si c’était un vrai cas ou une invention de ma professeure, tellement je trouvais que c’était cool.

Tout ça m’est complètement sorti de la tête durant le temps des fêtes. J’étais plus intéressé par mes résultats d’examens et aux bons soupers familiaux préparés par la famille qu’à Goodfood… Jusqu’au jour où Facebook a eu la gentillesse de me proposer une annonce.

Finalement, Goodfood existe vraiment. Anne-Marie Wihtenshaw les a choisis, c’est pas peu dire. Et ils livrent à Québec en plus!

Ceux qui me connaissent savent que j’aime cuisiner et essayer des choses qui ne sont pas encore trop répandues. Je suis plutôt du genre early adopter, autant pour les technologies que pour les expériences innovantes. Celle-ci, avec sa bouffe pré-mesurée dans sa boîte livrée chez moi, je la trouve sexy. C’est québécois, c’est fait avec des produits frais et locaux la plupart du temps, et ça me permettra d’essayer des nouvelles recettes. Ça n’en prenait pas plus pour me décider à m’inscrire et à essayer le processus de commande.

Une fois sur le site, l’inscription est simple. On choisit le nombre de repas, le nombre de personnes attendues, notre tolérance aux produits épicés et à l’exotisme, notre endurance culinaire (tu veux passer 5 minutes dans ta cuisine, ou 30 minutes?), notre type de bouffe, puis on a un prix pour le tout. On choisit les recettes, on planifie la journée de livraison, on paie et hop! on attend la commande.

Pour cette fois, j’ai choisi le menu végétarien. Les photos donnent l’eau à la bouche!

Ma première commande est passée, et je ferai un suivi avec un article la semaine prochaine pour partager mon expérience culinaire, c’est promis!

En attendant, si comme moi vous voulez tester la nouveauté, consacrer votre temps à autre chose que l’épicerie et moins gaspiller tout en préparant votre propre bouffe, Goodfood vous offre 40$ de rabais sur votre première commande pour un temps limité. Ce serait intéressant de partager nos expériences! J’essaierai aussi de m’entretenir avec l’un des fondateurs dans le cadre de l’émission Entreprendre Québec diffusée sur les ondes de CHYZ… Histoire à suivre!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *