En route vers la Boucle

Publié le
velo Yannick Lepage

Voilà, j’ai le privilège de participer à la Boucle, un événement cycliste de 135 kilomètres qui s’inscrit dans le circuit du Grand défi Pierre Lavoie.

J’ai toujours aimé faire du vélo, et j’aime relever des défis de manière occasionnelle. J’ai commencé mon parcours de « coureur cycliste pour le plaisir » par une épreuve de 60km en Nouvelle-Zélande, le Hunua Hardman. De retour au Québec, je me suis laissé tenté par le Raid Bras-du-Nord, dans Portneuf, Le triathlon Xterra, et plus récemment le Défi du parc, une épreuve combinée vélo de route et vélo de montagne de deux jours.

Cette année, c’est avec un grand bonheur que je ferai la Boucle. Les événements mis sur pied par Pierre Lavoie visent surtout à souligner l’importance de bouger et de se tenir en forme. Le meilleur exemple est l’activité des cubes d’énergie proposée aux écoles primaires. Les parents sont sûrement déjà au courant, puisque nous sommes mai, le mois réservé à cette activité parents-enfants qui vise, encore une fois, la promotion de l’activité physique.

Comme la Boucle se tiendra le 18 juin, il me reste que six semaines pour me préparer adéquatement pour ce défi. Lorsque je m’inscris à une épreuve, c’est toujours un défi personnel que je me lance – bien qu’il m’arrive parfois de lancer des « T’es pas game! » à des amis –  et mes objectifs sont de compléter l’épreuve en un morceau et de ne pas trop souffrir de courbatures dans les jours qui suivent l’épreuve… Pour y arriver, je compte travailler sur plusieurs plans:

  • Un vélo en ordre
  • Un entraînement adéquat
  • une alimentation adaptée
  • un corps bien entretenu

J’ai la chance aujourd’hui d’essayer un nouveau service à Québec, Véloshop. Imaginez, une visite à domicile pour la mise au point du vélo! Pas besoin de se casser la tête à installer un rack à vélo ou à essayer de le faire entrer dans la voiture, de se rendre en boutique, puis d’avoir à aller le chercher plus tard, sans compter les délais possibles. Je trouve que c’est tendance, et ça me permet de gagner du temps pour faire autre chose.

Pour l’entraînement, je vais me baser sur le programme offert sur le site de la Boucle, avec quelques ajustements, car je commence sur le tard. Heureusement, je suis plutôt en bonne forme physique, car je préfère marcher ou pédaler pour me rendre au travail.

Pour l’alimentation, je vais me trouver une nutritionniste qui pourra m’aider, mais j’ai déjà quelques outils en main, notamment le livre  Nutrition sportive – 21 jours de menus de Stéphanie Côté et Phlippe Grand.

Finalement, pour mon corps, je ferai appel à un physio et à une masso-kinésithérapeute, question de m’assurer de respecter mes limites et m’assurer des séances d’entraînement plaisantes, et une course sans trop de douleur…

J’en profiterai aussi pour compléter une levée de fonds pour la Fondation de l’école Fernand Seguin, où tous mes enfants ont étudié au primaire, en vue d’aider à concrétiser des projets qui soutiendront de saines habitudes de vie.

Vous embarquez?